21 juillet 2017

Rénovation des aires à battre, danses bretonnes et courges farcies à la saucisse de Molène

Quels étaient les moments festifs qui donnaient l’occasion aux gens de se réunir dans les Monts d’Arrée d’hier? En fait, à entendre les anciens, ils n’étaient pas si nombreux, si l’on excepte les pardons, les mariages et la fin du battage. Il en était toutefois une, de nature singulière, qui résonne encore au beau milieu des vieilles pierres écroulées des hameaux: la réalisation comme l’entretien ponctuel d'une aire à battre était une des occasions de se rencontrer et de danser. En Bretagne occidentale, la fête de l'aire neuve -fest... [Lire la suite]

22 décembre 2016

Solstice d'hiver et courge patidoux farcie à la saucisse de Molène, à la blette et aux pistaches

  Le solstice d’hiver résonne du « Sol Invictus », soleil invaincu, célébration du retour de la Lumière à partir de la nuit la plus longue. Ce moment où l’année bascule correspond donc d’avantage à la renaissance annuelle du Soleil si chère à la civilisation celte –on quitte sans regrets les mois noirs-, plutôt qu’à la venue d’un Christ dont on ne sait dire historiquement en quelle saison il est né.Noël est donc notamment à l'origine une fête païenne celte qui célèbre le solst...ice d'hiver : la fête d'Yule. Les symboles de... [Lire la suite]
16 mars 2016

Clafoutis Penn Ar Bed ortie, épinard, roquette, saucisse de Molène et chèvre. Et relire le Barzaz Breizh.

C’est tout un symbole qui est mis en vente dans une agence immobilière parisienne : Keransquer, la belle maison bourgeoise cossue qu’occupa pendant un demi-siècle Théodore Hersart de la Villemarqué, quitte le giron familial pour un nouveau destin. Une page de la jeune histoire littéraire bretonne se tourne donc, une occasion aussi d’évoquer le travail remarquable que réalisa en son temps ce jeune aristocrate du sud Finistère qui consolida sa connaissance du breton avant d’arpenter les campagnes cornouaillaises afin de... [Lire la suite]