29 octobre 2017

Des simples pommes de terre rôties aux herbes de l'Arrée pour une Alouette comme une étoile filante...

« Dans les tourbières, Dans les bruyères, Vont les damnés. Vaines prières, Des cimetières De conjurés…   Des âmes pleurent, Des espoirs meurent Dans le néant. Des morts se leurrent, D’autres effleurent L’enfer béant ! Toute tristesse Devient détresse Dans les marais. Nulle tendresse, Nulle caresse N’y fut jamais. (…) Mon cœur s’abuse, Mon esprit s’use Et chaque soir Plus je m’accuse, Plus je m’excuse D’un grand espoir." (Le Chant des Marais, Fañch Abgrall) Il était une fois -en 1906 pour être... [Lire la suite]

30 juillet 2017

Des vacances en Bretagne authentiques, économiques et maritimes. Et du foie de veau au chouchen, à la sauge et aux cèpes

  Pourquoi diable tourner le dos aux cigales et au pastaga et mettre le cap avec une fidélité qui ne se dément pas sur la gare Montparnasse puis la Bretagne ? Depuis l’émergence des stations balnéaires en Bretagne, les discours intemporels mettent en avant l’absence des promoteurs, la maritimité, un tourisme modeste, la vie peu chère et l’authenticité. La station balnéaire bretonne est l’héritage complexe de deux siècles d’histoire. Faute d’action forte des promoteurs, les images touristiques, qui sont le produit d’une... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mai 2017

Le cru et le cuit: galette de courgette et tartare de tomates aux herbes fraîches

Pour Claude Lévi-Strauss dans Mythologiques, la « cuisine constitue une forme d’activité humaine véritablement universelle : pas plus qu’il n’existe de société sans langage, il n’en existe aucune qui d’une façon ou d’une autre ne fasse cuire certains au moins de ses aliments.» Activité universelle donc, mais jamais uniforme, car « la cuisine d'une société est un langage dans lequel elle traduit inconsciemment sa structure, à moins que sans le savoir davantage, elle ne se résigne à y dévoiler ses contradictions ». Ce qui signifie... [Lire la suite]
25 octobre 2016

Confit de tomates rôties à l'huile d'olive, à la sauge, au romarin et à la sarriette: été emprisonné!

  La tomate est le premier fruit produit dans le monde et le deuxième légume le plus consommé, juste derrière la pomme de terre. Elle est loin l’époque de son arrivée en Europe au XVIème siècle où la tomate, encore parée d’une robe couleur or, était considérée comme un ornement voire un aphrodisiaque un peu magique. Elle pâtissait alors de la réputation sulfureuse de ses proches cousines de la famille des Solanacées : la mandragore ou la belladone. Le nom de "tomate" est une déformation du mot inca tomalt car ce fruit... [Lire la suite]
02 septembre 2016

Haricot de mouton aux cocos de Paimpol et une fable philosophique au coeur de la bergerie...

  C'est un coup de vent qui lui a apporté sa couronne, une bourrasque facétieuse et aléatoire, comme un coup du sort. Cela ne va pas empêcher Louis 1er, roi des moutons, de devenir un souverain, un vrai, avec un sceptre pour gouverner, un trône pour rendre la justice et «un grand lit de roi pour que tout le monde assiste à son coucher»... Ce bon roi va vouloir de temps en temps s'adresser à son peuple et aussi, pour occuper ses journées, aller à la chasse au lion. Puis faire marcher son peuple au pas, et pire encore. Cette... [Lire la suite]
27 août 2016

Dessine-moi un mouton ! Des boulettes persanes de brebis au citron séché, à la cannelle, aux raisins et aux noix

« Brasparts, sur ta lande Brasparts sur ta montagne noire Il n'y a pas une maison autour du marais Et sur la route des monts d'Arrée La nuit, l'hiver, pas même de brigands Pas une voiture, pas un passant C'est l'heure des moines rouges ! » (Max Jacob) C’est dans le midi des Monts d’Arrée, à Brasparts, que Cécile et Clément ont donné naissance à la Bergerie de Squiriou, conduite en agriculture biologique, dans un paysage paisible de collines couvertes de bois, de landes violines ou de riches cultures, de vallées... [Lire la suite]

07 août 2016

Pesto jovial et éphémère: courgette, sauge et chèvre

Gourmandise génoise joviale, le pesto chlorophyllé se prête à toutes les variations iconoclastes. Un dictionnaire génois-italien, de la fin du XIXe siècle, donne une définition du pesto, sensiblement la même qu'aujourd'hui. En dialecte génois, pesto se prononce « péstou » (participe passé du verbe génois pestâ, piler), le « o » se prononçant comme le « ou » français et cela a donné en Provence par transmission orale « pistou ». « Pesto : (traduit du génois) terme qui n'a pas d'équivalent précis en italien, est une sorte de sauce ou... [Lire la suite]
30 juin 2016

Prendre son temps: joue de boeuf Highland doucement confite au Chardonnay, sauge et framboise.

Il y a des moments où il faut savoir prendre son temps. Le temps de gratouiller des veaux hirsutes, laineux et tout ronds au mufle dégoulinant d'un lait crémeux, de flatter l’épaisse robe rasta et caramel de vaches placides aux magistrales cornes en forme de lyre. Le temps d’accompagner le troupeau en goguette au galop d’un sous-bois à une nouvelle pâture plus verte, plus grasse, plus appétissante, d’écouter la rivière qui murmure en contrebas. Laisser la petite famille Highland Cattle du Ranch de Kerbongout prendre ses marques,... [Lire la suite]
25 juin 2016

Fêtons tout! Tomates cerise confites pour des cannelés apéritifs aux tomates confites, au chèvre et à la sauge! Yech'ed mat!

  Et voici la saison des apéritifs qui viennent clore en terrasse et de façon gourmande et festive les fruits d’une année de labeur : trinquons aux concours décrochés, aux diplômes obtenus, aux menus évènements du quotidien qui cimentent nos rapports aux autres (anniversaires, fêtes religieuses, réussite scolaire, évolution professionnelle, etc.) et au bonheur de partager ensemble tout simplement un joli moment d’amitié… Foins des produits d’industrie ! Sablons de bonnes bouteilles en compagnie de gourmandises... [Lire la suite]
04 novembre 2015

Courgettes farcies et butternut rôtie: quand l'été télescope l'automne!

Parcourir les chemins de grande randonnée qui émaillent le Parc Régional d’Armorique, le nez au vent, et observer la faune et la flore dans un environnement unique… Ce qui étonne le visiteur d’aujourd’hui comme le voyageur d’hier, ce sont moins les paysages finistériens –il y en a de très beaux partout, ici comme ailleurs- mais l’incroyable diversité de ceux-ci et la rapidité avec laquelle on passe de la baie de Morlaix, -verdoyante émaillée de forêts, de grèves, de villas balnéaires et de manoirs d’armateurs au commerce du... [Lire la suite]