20 septembre 2015

Mener grand train avec des tartines de cocos de Paimpol à l'huile de romarin pimentée

  On imagine sans difficulté les longues discussions qui ont précédé le choix définitif d’un tracé pour la voie bretonne de chemin de fer au milieu du XIX ème siècle. Trois projets s’affrontaient : l’un économe par le centre de la Bretagne, l’autre par le Sud, le dernier par le Nord. C’est finalement ce troisième tracé qui l’emporte : solution plus coûteuse c’est également la plus judicieuse. Des ports comme Saint-Brieuc et Morlaix sont desservis, de riches régions agricoles comme le Trégor et le Léon sont traversées,... [Lire la suite]