13 juin 2018

Une femme libre, de la terre et des vers, et une panna cotta à l'anis vert et aux fraises de Plougastel de pleine terre

Et si… Et si... Et si Marie-Angèle Duval n’était pas née fille, bretonne, paysanne et pauvre... Cédons à l’uchronie et rêvons en technicolor : en 1905, Anjela naît garçon dans un milieu aisé, citadin et lettré. Après de longues et brillantes études –hypokhâgne et khâgne-, encouragée par des parents cultivés, poussée par ses maîtres,  distinguée par un éditeur parisien empressé, elle écrit, rencontre la presse et le succès, fait un joli mariage et de beaux enfants, collectionne les maîtresses et les prix, entre à l’Académie... [Lire la suite]