21 janvier 2017

Gros câlins et moelleux à la pistache et gelée aux trois citrons

«Lorsqu’on a besoin d’étreinte pour être comblé dans ses lacunes, autour des épaules surtout, et dans le creux des reins, et que vous prenez trop conscience des deux bras qui vous manquent, un python de deux mètres vingt fait merveille. Gros-Câlin est capable de m'étreindre ainsi pendant des heures et des heures.»  (Romain Gary) Qui veut un gros câlin ? Dans un monde où l’échange virtuel est roi, le câlin n’est jamais superflu. Et à quoi bon repousser ce bienfaiteur rapprochement qui agit sur notre bien-être physique et... [Lire la suite]