23 mai 2018

Le Trans-Cordillère des Monts d'Arrée, la gare de Kerbrézel, des wraps de blé noir au chèvre rôti, au poulet et aux herbes

« Peut-être le bonheur n'est-il que dans les gares ? On a cherché longtemps, longtemps. » (Pérec) Pour la Bretagne, se déplacer semble avoir toujours été une obsession si l’on en juge sa diaspora semée aux quatre vents du monde. Sentiers et chemins, voies maritimes et quatre-voies, fleuves et canaux, gabarres et ferries, on en oublierait presque l’entrelacs de voies ferrées dont il ne reste guère aujourd’hui que les lignes TGV qu’aimante la gare Montparnasse. Et pourtant, il y eut autrefois, il n’y a pas si longtemps au fond,... [Lire la suite]

16 avril 2018

Naître dans les Monts d'Arrée, crêpes de blé noir, wraps de blé noir au chèvre, au pesto d'ail des ours et herbes fraîches

Naître dans les monts d’Arrée, ce n’est plus –sauf accident ou choix militant- possible aujourd’hui. En dépit de l’avancée notable dans les esprits d'un mouvement qui envisage les naissances affranchies du joug médical, l’immense majorité des bébés d’aujourd’hui voit le jour en milieu médical et donc en ville. Mais cela n’a pas toujours été la norme, on le sait. Jusque dans les années cinquante, naître dans les monts d’Arrée était bien risqué. Les cours d’histoire de la médecine dispensés en faculté de médecine, à l’Université de... [Lire la suite]