SAM_0494

De délicieuses petites brioches d’origine suédoise parfumées à la cannelle, à la cardamome et à la vanille au petit déjeuner avant une journée dédiée au bûcheronnage : Dirk ayant laissé dans son sillage deux pins de Douglas terrassés en travers du chemin qui mène à Commana. Avant d’actionner les tronçonneuses avec le voisinage, un solide petit déjeuner est stratégique !

 SAM_0490

Pour un panier d’une quinzaine de briochettes diablement parfumées !

500 g de farine T45

170 g de lait entier

90 g de sucre en poudre

90 g de beurre

1 gros œuf du poulailler

25 g de levure de boulangerie bio

 

Pour le beurre parfumé

50 g de beurre

¼ cuillères à café de graines de vanille

½ cuillère à café de cannelle en poudre

2 cuillères à soupe de sucre de canne

 

Pour faire joli

Du sucre glace

 

SAM_0492

Avec une machine à pain

Versez dans la cuve le lait, l’œuf,  le beurre coupé en dés, le sucre, la farine et la levure et lancer le programme pâte sans cuisson. Puis passer à l’étape façonnage.

 

Sans machine à pain mais avec ses petites mains (ou avec un robot pâtissier) :

Versez dans le bol du robot ou dans un saladier la farine, la levure, le sucre, le lait, l’œuf et le beurre coupé en morceaux. Pétrir à vitesse lente jusqu’à obtention d’une boule homogène. Couvrir et laisser reposer la pâte deux heures au moins –en la plaçant par exemple dans le four tiédit à 40°-. Lorsqu’elle a doublé de volume, passer à l’étape du façonnage.

 

Le façonnage

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné jusqu’à l’obtention d’un rectangle de 50 cm par 30 cm.

Faire fondre à feu doux (ou au four micro-ondes) le beurre avec la vanille, cannelle et badigeonnez-en la pâte. Garder un fond de beurre parfumé pour la finition.

Rouler la pâte en confortable boudin.

Puis, trancher ce boudin en une quinzaine de rondelle qu’il suffit de poser à plat sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson.

Aplatir légèrement les rouleaux de la main et les badigeonner du reste du beurre. Saupoudrer légèrement de sucre de canne.

Laisser reposer les pâtons au chaud, le temps de préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Enfourner pour une quinzaine de minutes.

Au sortir du four, déposer sur une grille afin de laisser refroidir les briochettes. Les saupoudrer d’un généreux voile de sucre glace. Engloutir les kanelbullar sans attendre avec un thé lapsang souchong. Siffloter résolument « He ho ! He ho ! On va au boulot ! » une hache sur l’épaule en se dirigeant vers les géants terrassés… Les débiter avec entrain…