SAM_0161

A quelques semaines de Noël, Jeanne et Thomas n’ont pas résisté : ils ont déjà ouvert leur cadeau et Louise est née ce matin. Bienvenue à la plus jolie petite fille du monde aux dire des parents. Nous, au Gouezou, on les croit sur parole, et on leur souhaite bien sûr tout le bonheur du monde (ça semble plutôt bien parti). Et on leur offre cette panna cotta soyeuse au chocolat blanc et à la vanille avec un petit coulis acidulé de mangues fraîches. Et une poignée de framboises et de groseilles de l’été!

 SAM_0157

Pour Jeanne, Thomas et Louise :

100 gr de chocolat blanc bio de qualité (100% pur beurre de cacao)

Une pincée de graines de vanille Bourbon de La Réunion

250 g de crème fraîche de vache Bretonne pie noir de Plouneour Menez

Une cuillère à café rase de sucre de canne complet

Une petite feuille de gélatine

Une jolie mangue américaine (ou mieux encore, une belle mangue Lise aux fragrances poivrées)

Une poignée de framboises et de groseilles du jardin cueillies cet été (et emprisonnées dans le secret du congélateur)

 SAM_0159

Dans une petite casserole à fond épais, faire fondre à feu doux le chocolat cassé en petits morceaux, le sucre, la vanille et la crème. Faire ramollir la gélatine dans un petit bol d’eau fraîche. Essorer la feuille de gélatine et l’ajouter au mélange presque bouillant. Bien mélanger hors du feu et verser dans les verrines. Laisser refroidir puis réfrigérer une paire d’heure au moins.

Peler la mangue et ôter le noyau. Couper la chair en cubes et la mixer finement pour obtenir un coulis acidulé et parfumé.

SAM_0166

Au moment de servir, répartir sur chaque panna cotta le coulis puis déposer les framboises et les groseilles. Plonger dans ce dessert onctueux, doux et acidulé une petite cuillère impatiente et avoir une petite pensée pour Louise ! Ne pas lui chantonner de berceuse : on ne chante pas la bouche pleine. Remettre la berceuse à plus tard.