SAM_1253

C’est l’été ! C’est écrit !

Le temps des balades au marché, panier au bras, furetant au fil de montagnes fruits, de légumes et d’herbes fraîches ensoleillés. Le temps des retours de la plage, le feu aux joues et au front, pieds nus, en paréos et du sable dans le maillot. Le temps des longues soirées en terrasse à picorer ces jolies galettes végétariennes. Il pleut ? Ah bon ?

 SAM_0212

Pour deux grosses galettes un peu comme des steaks hachés tout verts, tout droits venus du marché de Sizun:

1 petite courgette

1 gros oignon

1 œuf bel oeuf du poulailler

40 g de flocons de blé noir (en magasin bio, par exemple Halles Terre Native à Landivisiau)

30 g de fromage de chèvre sec finement râpé de Chèvre Folle d'Emmanuelle (ou du parmesan, ou rien !)

2 cuillères à soupe de coulis de persil

Un joli bouquet de marjolaine

1 tige d’aillet (ou une gousse d’ail)

Huile d’olive

Sel de Guérande

Poivre noir du moulin

 SAM_1252

Éplucher l’oignon, le détailler en petits dés et le faire revenir dans une poêle chaude avec un peu d’huile d’olive. Retirer du feu une fois les oignons légèrement dorés et fondants puis réserver.

Laver et râper la courgette, émincer l’aillet et les feuilles de marjolaine, lavées et essorées. Mélanger la courgette râpée, l’ail et la marjolaine émincés, le coulis de persil, les flocons de blé noir et l’œuf.

Ajouter au mélange le fromage râpé et les oignons dans le saladier ainsi que le sel et le poivre. Réserver la préparation au frais, le temps aux flocons d’absorber l’excès d’humidité.

SAM_1254

Préchauffer le four sur 180 °, chaleur tournante.

A l’aide de cercles huilés au pinceau posés sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson, façonner des galettes.

Enfourner une vingtaine de minutes. Servir chaud, mais aussi tiède ou froid, avec une petite salade et des crudités à croquer en fredonnant pour invoquer le soleil…

SAM_1256