FUMAISON 018

Quoi de plus joli à l’automne que la vue réjouissante des courges multicolores sur les étals ou chez votre maraîcher préféré ? Le confortable potimarron, l’éclatant rouge vif d’Etampes, l’étonnante courge bleutée « blue ballet », la soyeuse butternut et le petit poucet, le « Jack be little » ?

Facile à cuisiner, en soupe ou en gratin, en salé comme en sucré, les courges nous accompagnent rondement de la fin de l’été aux prémices du printemps !

 

Jack be little farcis pour week-end d’automne

4 Jack be little

Un reste de porc d’un pot au feu ou d’un kig ha farz (200 à 250 gr de jarret, de lard, de palette) [on peut utiliser également du bœuf et du poulet ou encore de la chair à saucisse]

2 oignons rosés de Roscoff

100 gr de pommes Germaine de Braspart en compote

1 confortable pincée de cannelle de Ceylan moulue

Herbes aromatiques (sauge et persil plat)

Poivre du moulin

Une noisette de beurre

 

Passer les viandes froides cuites au robot ou au hachoir avec les oignons et les herbes. Mélanger intimement et incorporer la compote puis la cannelle et le poivre.

Préchauffer le four sur 200°.

Trancher le haut de chaque courge et vider les graines. Précuire les courges et leur chapeau au cuit vapeur une quinzaine de minutes.

Farcir les courges avec le mélange viandes et pommes. Beurrer le fond de plat à four individuel (ou un grand plat en terre), placer les courges farcies en posant les chapeaux à côté puis enfourner une vingtaine de minutes.

Servir avec une petite salade craquante assaisonnée de vinaigre de cidre et d’un confit de légumes du soleil au piment.

 

FUMAISON 013
FUMAISON 017