SAM_0043

De retour d’une journée paisible à la plage en famille ou d’une éreintante randonnée sac au dos, flâner en terrasse après une bonne douche en profitant des derniers rayons du soleil… Un petit verre bien frais d’une main, un petit clafoutis au parmigiano reggiano et tomates-cerises rôties de l’autre. Respirer. C’est l’été…

 

Pour 4 clafoutis

 SAM_0046

150 g de fromage blanc au lait entier de vache bretonne pie noir

150 g de crème crue de vache bretonne pie noir

1 œuf du poulailler + 1 jaune

5 g de fécule

Poivre du moulin

50 g de parmigiano reggiano

Une trentaine de tomates-cerises (jaunes et rouges, c’est plus joli)

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à café de vinaigre balsamique

Une cuillère à café de sucre de canne complet

Fleur de sel de Guérande

 SAM_0047

On réaliser cette gourmandise fromagère dans un grand plat familial ou dans quatre petits plats en terre individuels…

Préchauffer le four sur 180°, chaleur tournante.

Dans les plats, répartir les tomates-cerises. Arroser d’un filet d’huile d’olive, du vinaigre, du sucre et du sel. Enfourner pour 20 à 25 mn, le temps pour les tomates de rôtir et de commencer à caraméliser.

Pendant ce temps, mélanger dans une jatte à l’aide d’un fouet la crème et le fromage blanc. Y délayer la fécule. Puis ajouter l’œuf entier et le jaune. Poivrer généreusement. Inutile de saler : râper le parmesan et l’incorporer à l’appareil. Réserver un peu de parmesan pour la touche finale. Bien mélanger. Sortir les tomates rôties du four et répartir l’appareil au parmesan dans les plats, puis le parmesan râpé restant. Enfourner pour 20 mn en augmentant un peu la chaleur du four à 200°. Se
sert tiède ou froid en apéritif dînatoire, en plat unique ou en entrée,
accompagné d’une jolie batavia marbrée rouge assaisonnée d’huile d'olive, de vinaigre balsamique, de poivre du moulin et de fleur de sel de Guérande
. Et tester aussi la version au chèvre, au miel et aux échalotes (c'est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/07/06/30203012.html  ).