SAM_0459

Un plat ensoleillé pour démarrer l’année et la semaine en technicolor avec ce tagine parfumé, sucré-salé, très équilibré, au veau et à l’abricot. Une petite douceur parfumée très appréciées par notre jolie brochette de stakhanovistes des concours blancs du CRPE. D’agréables hôtesses motivées et gourmandes qui se sustentent après l’effort et font joliment honneur à la cantine du Gouezou !

images2ZE9AG9X

Pour 6 coreligionnaires :

12 côtes de veau Bretonne pie  noir bio

4 gros oignons rosés de Roscoff

6 gousses d’ail rose de Lautrec

Un morceau de rhizome de gingembre frais

Un petit potimarron d’un kilo

Un bocal d’environ 400 gr de chair de tomate ou de coulis (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/08/11/30394694.html)

Un bocal de confit de légumes du soleil (c’est par là  http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/09/18/28046073.html)

1 cuillère à café de cumin

½ cuillère d’anis vert

¼ de cuillère à café de cannelle

1 cuillère à café de curcuma

1 cuillère à café de piment doux ou paprika

1/2  cuillère à café de coriandre en graines pilées au mortier

¼ de cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu

Une poignée d’abricots sechés

Une poignée de pois chiches secs bio

Une cuillère à soupe de miel

Huile d’olive

Un bouquet d’aromatiques en mélange : persil plat et coriandre

Quelques pistaches torréfiées

 SAM_0458

Cuire les pois chiches dans une petite casserole d’eau non salée avec un petit bouquet d’aromatiques du jardin : thym et romarin. Ils ne doivent pas être trop cuits et rester légèrement fermes. Ils poursuivront leur cuisson dans la tagine au contact de la viande, des légumes et des épices.  Cette opération, simple mais un peu longue, peut se faire la veille. On peut également acheter des pois chiches déjà cuits en boîte, mais ils sont en général trop salés et peu parfumés.

Eplucher la courge, l'évider et la couper en cubes d’environ 2 cm de côté Réserver.

Eplucher et émincer les oignons. Eplucher et râper l’ail et le gingembre.

Préchauffer le four sur 160°, chaleur tournante.

Dans le plat à tagine, faire revenir une à une les côtes dans un bon filet d’huile d’olive. Elles doivent tout juste dorer. Réserver au fur et à mesure dans un grand plat. Ajouter alors dans l’huile de cuisson les oignons, l’ail et le gingembre puis les épices. Laisser dorer en remuant à l’aide d’une cuillère en bois pour diffuser et torréfier les épices et dorer les oignons. Verser alors la chair de tomate ou le coulis ainsi que le miel. Bien remuer et laisser cuire à petit bouillon quelques minutes. Ajouter alors les cubes de courge et les pois chiches égouttés, puis les côtes. Remuer précautionneusement puis verser un demi-verre d’eau. Couvrir et enfourner pour une heure, chaleur douce.

SAM_0457

Un quart d’heure avant la fin de la cuisson, sortir le tagine du four et ajouter le confit de légumes du soleil et les abricots coupés en dés. Saler légèrement, le coulis de tomates et le confit de légumes l’étant déjà. Remuer précautionneusement pour bien répartir les ingrédients. Terminer la cuisson toujours au four.

Ce tagine se sert le jour même, ou, mieux encore, réchauffé le lendemain. Ciseler sur toute la surface du plat les herbes fraîches, persil plat et coriandre, et parsemer de pistaches. Accompagner d’une belle semoule ensoleillée et aérienne, parfumée au curcuma, à l’anis vert et à l’huile d’olive et cuite doucement à la vapeur.