10 avril 2016

Le seigneur Elorn, le dragon et une soupe à l'oignon rosé de Roscoff, au sirop d'érable et au magret de canard séché

Il était une fois un dragon sanguinaire –comme il se doit-, glouton –c’est quand même une très grosse bête- et insatiable –sinon, il n’y aurait pas d’histoire à raconter-… Les histoires de dragons, gardiens de trésors ou terreurs d'une région et qu'auraient vaincus les saints et les chevaliers, sont nombreux également en terre bretonne.     Sans parler du Morault dont triompha Tristan, du dragon que Gildas enchaîna lors de son arrivée dans la presqu'île de Ruys ; de celui que combattit Arthur et que terrassa Efflam ;... [Lire la suite]

13 janvier 2015

Les copains d'abord: pain perdu au magret séché et au poireau

Et finalement, reprendre évidemment le cours de sa vie… Une bande de copains en hôtes impromptus, un dîner improvisé, une flambée dans la cheminée… « Ses fluctuat nec mergitur  C'était pas d'la litteratur',  N'en déplaise aux jeteurs de sort,  Aux jeteurs de sort,  Son capitaine et ses mat'lots  N'étaient pas des enfants d'salauds,  Mais des amis franco de port,  Des copains d'abord. » Du pain perdu en version salée avec de fines tranches de magret et une fondue de poireaux… Et... [Lire la suite]
30 janvier 2014

Un plat complet: soupe flageolet, clémentine et magret fumé

Pour invoquer les beaux jours et repousser les dépressions rien de tel qu’une belle soupière aux couleurs de l’été. L’occasion d’ouvrir avec nostalgie et/ou fierté les bocaux dans lesquels ont été emprisonnés les derniers légumes d’été en septembre dernier (tomates, courgettes, poivrons, aubergines) et de leur faire rencontrer les produits de l’hiver : poireaux, carottes et clémentines dans un joyeux mélange iconoclaste et impertinent !   Une confortable soupière pour six convives 100g de haricots flageolets... [Lire la suite]
17 décembre 2013

C'est tout un art, d'être un canard: magret fumé séché aux poivres

  « C’est tout un art d’être canard ! » En salade gourmande promptement assemblée, sur des pâtes fraîches avec des noisettes concassées torréfiées, à picorer à l’apéritif autour d’une bonne bouteille et d’une poignée d’amis : le magret fumé et séché se prête à toutes les variations gourmandes.  Pour couper court aux polémiques sur le sort infligés aux palmipèdes gavés –sort dont on ne préoccupe d’ailleurs qu’à quelques jours des libations de fin d’année-, consommons résolument  local et... [Lire la suite]