DHAL_027
Petite pause vegan et embarquement immédiat pour des destinations ensoleillées avec le dhal, un classique de la cuisine indienne: une belle occasion de consommer des légumineuses, des légumes et des épices chaleureuses. J'en avais proposé sur un stage de préparation aux épreuves orales du CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles) aux stagiaires hébergées: un franc succès! J'en ai reparlé la semaine dernière avec Anna, de passage au Gouezou...

Si l'on peut hésiter à cuisiner des légumineuses type lentilles vertes du Puy ou haricots secs tarbais à cause d'un temps de cuisson parfois rédhibitoire, la lentille corail permet de balayer l'argument car elle cuit en 20 mn! Par contre, elle perd sa belle couleur orangée mais les épices avec lesquelles on la marie lui redonne des couleurs toniques en plus d'un parfum entêtant.

Je dois cette recette à Erika, une de mes étudiantes réunionnaise d'origine indienne: ce plat consistant et parfumé est à consommer sans modération. C'est plein de soleil, de parfum et de bonne humeur! et en plus, il n'y a même pas de beurre!

Pour 4 personnes en plat unique et pour 6 en accompagnement:

250 gr de lentilles corail

2 cuillères à soupe d'huile neutre

2 à 3 tomates

1 oignon

2 à 3 gousses d'ail

20 cl de lait de coco

1 cuillère à soupe de curcuma (c'est surtout pour son extraordinaire couleur!)

1 bâton de cannelle

15 gr de rhizome de gingembre très frais (ou 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre mais c'est tout de même moins bon)

1 cuillère à café de graines de cumin

1 cuillère à café de moutarde brune en grains

1 cuillère à café de moutarde jaune en grains

1 cuillère à café de paprika

1 piment frais ou séché (ou une pincée de piment en poudre)

Poivres (ici poivre malabar du Kerala, poivre rouge voatsiperify de Madagascar et poivre vert d'Inde)

Sel

Si cette liste d'épices vous effraie, pas de panique! Vous trouverez dans les magasins bio ou en grande surface des mélanges "indiens" tout prêt qui feront l'affaire. Il suffit donc de remplacer toute la liste par 2 ou 3 cuillères à soupe de ces mélanges selon les goûts.

Pour ma part, je fais venir mes épices de Madagascar avec l'association humanitaire dont Jean-Paul Dieudonné est président, l'association française d'assistance éducative et de santé dans l'océan indien. J'ai également recours aux trésors incroyables de Bruno, un épicier breton installé à Paris sous l'enseigne simplissime "l'épicerie de Bruno".

Dans une cocotte en fonte, faire revenir dans l'huile les épices (curcuma, cannelle, cumin, moutardes, paprika, poivres, etc.). Ajouter le bâton de cannelle, l'oignon, l'ail et le gingembre. Faire fondre quelques minutes. Ajouter les tomates détaillées en petits cubes et laisser compoter à feu doux le temps de la cuisson des lentilles.

Faire cuire les lentilles dans une grande quantité d'eau légèrement salée pendant 20 mn. Elles vont se défaire et perdre leur couleur, c'est normal!

Lorsque la sauce parfumée d'une part et les lentilles d'autre part sont cuites, les assembler intimement dans la cocotte puis ajouter le lait de coco et le sel.

Remettre sur feu doux pour lier et jusqu'à la consistance désirée (soupe épaisse ou purée). Servir bien chaud avec de la coriandre ciselée (du cotomili comme on dit à La Réunion) et du riz basmati cuit à la vapeur pour un repas complet, légumineuses et céréales. On peut aussi pour jouer la carte du voyageur immobile jusqu'au bout servir le dhal avec des naans et terminer en beauté avec du kulfi. Mais on en reparlera!

 DHAL_025