14 septembre 2018

Mille-feuilles au citron intense, aux baies sauvages et aux fleurs sur la table de Mélanie Rouat

« Vers le début de ce siècle, l'éminente et millénaire supériorité de la cuisine française fut menacée par deux fléaux : le snobisme de la cuisine anonyme et cosmopolite qui sévissait dans tous les palaces et caravansérails de l'univers, et le goût suranné de cette cuisine compliquée et tarabiscotée qui tendait à dissimuler les saveurs et les arômes et à présenter sous des noms bizarres et prétentieux des plats où la chimie se mêle à la prestidigitation.» (Curnonsky, Prince des Gastronomes) Si une heureuse anachronie avait... [Lire la suite]

27 mars 2018

La mousse elfique des fées du Yeun Elez au cassis. Et de la tourbe, un Géant et une sorcière

Il est de notoriété publique que les portes de l’Enfer, un enfer aussi glaçant que glacé puisque le diable y succombât, sont situées au fond du lac Saint-Michel dans les Monts d’Arrée. Lors de la mise en eau de ce réservoir artificiel furent englouties des terres particulières, landes et tourbières, dont l’origine était pour partie naturelle et pour partie anthropique en raison du pastoralisme. Les tourbières du Yeun Elez ne voient en effet pousser que des plantes particulières : sphaignes, molinies, myrte des marais, osmonde... [Lire la suite]
Posté par Gouezou à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2018

Encore un coup des poulpiks! Rond de gite parfumé aux épices douces et sa petite sauce aigre-douce aux cassis

Ce matin, au petit jour, il manquait quelque chose au Gouezou. Oh ! pas grand-chose. Un tout petit rien au fond. Un éclat de temps était manquant. Bien sûr, on vous dira que cette petite heure enfuie, évanouie dans la nuit, est le résultat d’une décision politique, administrative et réglementaire. Baliverne et billevesée ! Coquecigrue et ânerie ! Et le moins que puisse faire le Gouezou, c'est de vous dévoiler la vérité vraie en ce jour de la procrastination… Il était une fois, il y a bien longtemps… A cette époque, à l’aube des... [Lire la suite]
12 juillet 2014

Un dessert de fête, une pavlova citron, badiane et fruits rouges

  La pavlova est un dessert créé pour la ballerine russe du début du XXème siècle et à laquelle on doit donc le nom de cette gourmandise assez girly il faut bien l’avouer : meringue, chantilly et fruits rouges en sont la base qu’on réveillera ici d’une crème citronnée à la badiane façon lemon curd. Un dessert d’anniversaire très simple qui met en scène des fruits de saison…    Pour deux à quatre ballerines lichouses:   Pour la meringue : 2 blancs d’œufs du poulailler Deux fois le poids des blancs... [Lire la suite]
04 juillet 2014

Défi lancé aux merles: tarte amandine aux myrtilles de chez Marité

La vie de cuisinière au Gouezou n’est pas un long fleuve tranquille. Loin s’en faut. Si, bucolique, l’on peut profiter toute l’année des largesses de Dame Nature, tout autour du hameau, avec des profonds paniers de pommes, de noisettes et de châtaignes, de larges brassées d’orties (ouille !), de krampouez mouzik et d’oseille, et des jolis bouquet de fleurs de sureau, de ciboulette et de sauge ananas, il faut parfois affronter de redoutables ennemis, tapis dans l’ombre et tara...udés par une faim inextinguible, au nombre desquels... [Lire la suite]
19 avril 2014

Une sirène, un miroir et un yaourt citronné aux fruits rouges...

Se balader dans Landerneau, le nez en l’air, peut sembler dangereux de prime abord mais permet de croiser un bestiaire improbable, chien, griffon et dragon, qui observe, impavide, les badauds déambuler depuis plusieurs siècles. L’auberge renaissance « Le réveil-matin » et sa voisine, l’ancienne prison, qui veillent du fond de sa ruelle sur les quais du Léon et de Cornouaille tout proches, arborent ces chimères de pierre dorée. Une sirène au miroir notamment est une figure incontournable de la statuaire bretonne,... [Lire la suite]
16 mars 2014

Bon compromis entre l'hiver et l'été: un trifle à l'orange amère et aux fruits rouges

Une fin d’hiver aux allures estivales : soleil et douceur, farniente et douceur ! Grâce aux petits fruits rouges emprisonnés cet été dans le congélateur et aux marmelades d’agrumes réalisées cet hiver, voici une verrine mi-hiver mi-printemps pour un thé gourmand en famille et avec des amis !   Pour 4 trifles en verrine à l'orange amère et aux fruits rouge :   Pour le biscuit à l’orange amère : Un pot de marmelade d’oranges amères réalisée maison 250 gr de beurre 220 gr de farine 75... [Lire la suite]