22 février 2017

Courge farcie au blé noir, au chèvre, au lard fumé et au poireau pour une veillée contée

« Après le dîner, le ventre tendu comme un tambourin, repu comme pataud, il [Robin Chevet] jasait volontiers, le dos tourné vers le feu, en écorçant du chanvre avec beaucoup de soin ou en arrangeant ses bottes selon la mode en cours... ; il chantait de façon très mélodieuse et selon les règles du savoir vivre quelque chanson nouvelle ; Joanne, sa femme, qui filait de l’autre côté, lui répondait de même. Le reste de la famille œuvrait, chacun à sa tâche : les uns réparaient les courroies de leurs fléaux, les autres fabriquaient... [Lire la suite]

29 novembre 2016

Courge spaghetti farcie aux champignons, à la moutarde et aux graines de pépon grillées!

La courge spaghetti n’est pas le plus folichon des pépons. Pour l’édification des masses laborieuses, le fruit des cucurbitacées se nomme « pépon », ce qui est un tantinet ridicule. De manière plus spécifique, la courge spaghetti appartient à l’espèce Cucurbita pepo dont les critères d’appartenance sont les suivants : le pédoncule (la partie de la tige attachée au fruit) est dur lorsque le fruit atteint sa maturité. Les angles du pédoncule sont aigus et se prolongent sur le fruit sans qu’il n’y ait un véritable... [Lire la suite]
14 mars 2016

Pain à la courge au saucisson et taquiner truites et brochets des Grands Lacs des Monts d'Arrée

Cannes et moulinets fourbis, les pêcheurs ont repris ce week-end le chemin des lacs et des rivières à l’occasion de l’ouverture de la saison de pêche : Outre l’entrelacs complexe de jolies rivières, les grands  lacs des Monts d’Arrée restent des lieux magiques pour les amateurs de pêche à la mouche et les adeptes du no kill. Créé en 1981 dans le but d'assurer l'approvisionnement en eau d'une grande partie du Finistère nord, le lac du Drennec est une vaste retenue d'eau de 113 ha, 8,7 millions de m3, 20 m de profondeur... [Lire la suite]
27 octobre 2015

Trick or treat? Recyclage gourmand de la chair d'effrayants potirons en pain doux ensoleillé !

  En Bretagne, la Toussaint marque davantage la fête des trépassés que celle de tous les saints. Dans ce pays où « le séjour des morts se confond avec celui des vivants », selon Anatole Le Braz, la Toussaint célèbre les âmes des disparus, des trépassés, et « ces êtres d’outre-tombe sont désignés par un nom collectif : an Anaon, les Âmes.» Dans la commune de Plougastel-Daoulas, la Toussaint se confond aussi avec la « Fête des Morts » ou « Nuit des Morts ». C’est le jour de l’ancienne fête irlandaise du 1er novembre – samain –,... [Lire la suite]
27 novembre 2014

Il était une fois... Courge farcie poulet, pommes, châtaignes et épices de pain d'épices qui ne se transforme pas en carrosse.

«Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fées. Si vous voulez qu'ils soient plus intelligents, lisez-leur plus de contes de fées.» (Albert Einstein) Alors oui, en pleine période de l’avent et des salons de littérature jeunesse, alors que l’exposition du Château de Kernault ferme ses portes ce week-end et que celle de Trévarez prend le relai, oui, il faut lire et relire les contes de fées, y succomber avec délice. Et donc, profiter d’une ultime opportunité pour découvrir l’exposition du Manoir... [Lire la suite]
23 février 2014

Boulettes de porc au citron, aux légumes et aux épices douces

Qu’est-ce qui est petit, rond (les candidats au CRPE diront sphérique), parfumé, qui nourrit un régiment et remporte tous les suffrages (en ces temps de campagne électorale pour les municipales, j’en connais que la recette va intéresser) ? Les boulettes ! Ici version porc et légumes avec du citron et des épices douces. Avec une salade verte, un riz long aux légumes et au four… Un petit bonheur gourmand tout simple.   Pour 6 randonneurs équestres (pour les chevaux, pâtures et foin) : 1 kg de porc blanc de... [Lire la suite]

14 janvier 2014

Butternut, châtaignes grillées, pommes et pain d'épices en velouté

La courge butternut est sympathique. Récoltée au début de l’automne, elle se conserve tout l’hiver. Il s’agit d’une variété de courge musquée, une plante de la famille des cucurbitacées. Le nom français de « doubeurre » évoque le goût de cette courge, en particulier le velouté que sa texture permet d'obtenir en cuisine. Le nom anglais « butternut » est également employé. Comme dans le cochon, tout est est bon dans la butternut ! On peut en effet manger sa fleur, dont les pétales peuvent se manger crus, et ont un... [Lire la suite]
14 décembre 2013

Lapin au pain d'épices, aux airelles et aux châtaignes: Noël en avant-première!

Couleurs d’automne, parfums d’hiver et fragrances de Noël dans ce tajine détourné avec impertinence. Le tajine, ou tagine, désigne, d'une part, un ustensile de cuisine traditionnel du Maghreb, plat de cuisson creux en terre cuite parfois vernissée, surmonté d'un couvercle conique, et d'autre part, une préparation culinaire du Maghreb occidental, cuite dans cet ustensile, sorte de ragoût cuit à l'étouffée, qui peut être composé de mélange de viande, de volaille ou de poisson, de légumes ou de fruits et d'épices. Le pain d’épices s’y... [Lire la suite]
25 octobre 2013

Jack be little rôtis à la cannelle

Quoi de plus joli à l’automne que la vue réjouissante des courges multicolores sur les étals ou chez votre maraîcher préféré ? Le confortable potimarron, l’éclatant rouge vif d’Etampes, l’étonnante courge bleutée « blue ballet », la soyeuse butternut et le petit poucet, le « Jack be little » ? Facile à cuisiner, en soupe ou en gratin, en salé comme en sucré, les courges nous accompagnent rondement de la fin de l’été aux prémices du printemps !   Jack be little farcis pour week-end... [Lire la suite]
23 septembre 2013

Foar giz gwechall Kommana ha "kig ha farz"

    L’origine des foires à Commana remonte à la fin du XVIIème siècle. Si les marchés ont disparus depuis bien longtemps, les foires se sont pérennisées jusqu’en 1968. Et tel le Phénix, la foire nouvelle formule a fêté ce week-end son quart de siècle. Ces foires mensuelles se tenaient tous les derniers mardis de chaque mois. La plus importante étant celle de septembre, dite "Foire St Michel". On y commerçait surtout des bestiaux, même si des marchands ambulants s’y pressaient. C’est à partir de 1900 que la foire de... [Lire la suite]