29 janvier 2016

Fricassée de joue de lotte aux pomelos pour les Gras de Douarnenez !

  Les Gras de Douarnenez remontent à 1835.  A l'origine, le mardi-gras symbolise le passage d'une période où l'on mange gras à une période où l'on mange maigre (le Carême). A Douarnenez, cette signification religieuse se double d'une signification plus locale. Pour les Douarnenistes, c'est aussi l'occasion de fêter la fin de l'hiver durant lequel les pêcheurs ont peu travaillé. Tout commence le samedi avec l'intronisation du Den Paolig, symbole emblématique de la fête, le Den Paolig (pauvre homme en français) est le... [Lire la suite]

31 octobre 2015

Joues de cabillaud au beurre d’agrumes, échalotes confites et butternut rôtie : dîner aux chandelles pour magiciens et sorcières

"Le crieur de nuit, le buguel-noz, qui hantent les landes désertes, ont eux aussi les mêmes attributs et sont doués des mêmes pouvoirs que les âmes errantes ; ils ne sont point nettement distingués des morts, comme le sont par exemple les nains (korandonet) qui apparaissent dans les champs triangulaires, et cependant il semble bien que d’après la croyance commune ils n’aient jamais vécu la vie que vivent les hommes ; il semble qu’ils aient toujours été des esprits errants dans les solitudes, que jamais ils n’aient possédé un corps... [Lire la suite]
10 septembre 2015

Laideur de la lotte et joues de lotte sauce tomates, estragon du Mexique et baies roses de La Réunion

Laide est la lotte. C’est un fait. Ladite lotte est toutefois un délice. C’est ce paradoxe qui conduit les poissonniers à épargner les consommateurs en ôtant de leur vue l’épouvantable tête de lotte, tout en gueule, en dents et en mucus. Ce n’est sans doute pas pour rien qu’on l’appelle aussi crapaud de mer ou diable… Joufflue et disgracieuse, la lotte est nonobstant exquise et nous le prouve avec ces joues de lotte rôties, accompagnées d’une sauce onctueuse de tomates à l’estragon du Mexique et baies roses de La Réunion. Un riz... [Lire la suite]
04 septembre 2015

Le steak tartare des Monts d'Arrée: onglet de pie noir, pommes sauvages et éclats de noisettes torréfiées...

  Ami vegan, passe aimablement ton chemin et va en paix car ce steak tartare des Monts d'Arrée va te faire du mal... Réalisé à partir d'onglet de Bretonne pie noir coupé au couteau, assaisonné d'un joli jaune d'œuf du jour, de pommes sauvages coupées en dés, de noisettes torréfiées concassées, d'un filet d'huile de noisette, de piment pilé, de fleur de sel de Guérande et d'une petite brassée d'herbes du jardin, on s'y adonne, toutes canines dehors, avec dans le regard des réminiscences paléolithiques... Se dire qu'on irait bien... [Lire la suite]
29 juin 2015

Un voyage au marché de Morlaix et joues de lotte, citron et lait ribot, tagliatelles de blé noir

  Arpenter, tous sens affûtés, le marché de Morlaix est déjà un voyage en soi… On saisit au vol une conversation en breton, un échange en anglais et les harangues des exposants. On navigue d’une narine palpitante des odeurs marines puissantes aux parfums de terre et de lait, en passant par des fragrances de fraises et de miel et des fumets de charcuteries fumées… On embrasse d’un regard gourmand les étals colorés et on croise une foule bigarrée. On goûte toutes papilles en émoi une lamelle de tomme de vache Bretonne pie noir... [Lire la suite]
17 juin 2015

Abats pas rabat-joie et rognons de veau aux cèpes, Jurançon et risotto fèves, citron et estragon du Mexique...

Végétariens et vegans passeront sans doute leur tour et leur chemin, c’est certain et c'est leur droit. Les abats qui souffrent d’une image très dégradée sont devenus à l’instar de certains légumes oubliés des étrangers qu’on regarde d’un œil suspicieux et souvent ignorant… Qui sait encore aujourd’hui cuisiner et apprécier ces pièces délicates et puissantes qu’on ne trouve au demeurant que difficilement, presque sous le manteau ? A qui la faute ? Sans aucun doute à l’industrie agroalimentaire qui n’aime guère ces produits... [Lire la suite]

02 février 2014

BB: naissance du Bokit-Breizh de la Chandeleur (gambas, mangue verte, avocat, achards citrons verts)!

On n’est jamais si bien servi que par soi-même ! Petit clin d’œil à la cuisine populaire des rues et des îles, un bokit antillais improvisé breizh avec gambas, avocat, mangue verte et achards de citron vert. Le bokit, le vrai, est un sandwich guadeloupéen qui a pour particularité d’être composé d’un pain frit dans une casserole d'huile de tournesol chaude. Le bokit est composé pour l'essentiel de farine, eau, sel et de bicarbonate ou de levure. Cette spécialité typiquement guadeloupéenne, s’est développée vers mi-1800, après... [Lire la suite]
27 janvier 2014

Pour Jeanne: et une tarte au chou!

Le chou fait partie d’une grande famille au sein de laquelle on trouve le radis, le cresson, la rave, le navet… Tous ont comme particularité d’être riche en vitamines. Ce légume, roi de l'hiver et du kig-ha-farz, est connu depuis longtemps pour ses vertus phytothérapiques. Caton (234-149 av. J.-C.) chantait en ces termes les vertus de Brassica oleracea: "Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et sans inquiétude, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre… ". Un conseil comme un... [Lire la suite]
19 janvier 2014

Le BBB: le Breizh Burger Bio des Monts d'Arrée est né!

L’exception culturelle bretonne s’exprime donc aussi dans une cuisine qui vit avec son temps tout en privilégiant des produits ancrés dans son histoire. Comme la pomme de terre, le blé noir et le beurre salé… Déclinons ce triptyque en détournant avec impertinence un pilier de la gastronomie américaine et de la junk food internationale avec ces BBB : des breizh burgers bio estampillés Gouezou ! Naissance d’une légende au cœur des Monts d’Arrée… Pour deux personnes : 2 steaks hachés de vache bretonne pie noire de la... [Lire la suite]
18 janvier 2014

L'art d'accommoder les restes: petites galettes de purée au blé noir!

L’art d’accommoder les restes est dans l’air du temps sur fond de développement durable, de réduction des déchets et… de bon sens retrouvé. Ainsi, donner de l’esprit à un reste de purée de pommes de terre, c’est possible. Lui concéder du panache aussi. Donc, suivez le guide ! Un menu très gourmand avec un œuf et de la farine de blé noir. Un menu joyeux et spécial « vegan » pour Laura !   Pour 2 personnes 250 g de purée (de préférence de la purée maison réalisée avec de vraies pommes de terre) 1 bel... [Lire la suite]